Fermeture définitive de la libraire LA HUNE à Saint-Germain-des-Prés

Si les musées, monuments, parcs et quais font le charme de Paris et certaines libraires dont celle-ci sont l'écrin de son âme avec des pages d'histoires, de personnages ou de poèmes, avec du sens, de la sensibilité au-delà des vitrines.
Ah la la les livres! Où iront-ils? Retrouver la forêt? Impuissance des auteurs et des lecteurs face aux chiffres. L'économie a tout pouvoir et ne fait pas la charité aux plus passionnés des libraires. Un livre est avant tout un produit. Je dirai plutôt une bonne denrée pour le cerveau affamé d'idées, de mémoire ou d'imagination.
Comme dit une magnifique chanson "Il n'y a plus d'après, à Saint Germain des prés"... chantés par d'illustres interprètes dont Montand et Gréco... Plus de librairies ! Ne croyez pas aux fleurs de nostalgie quand un monde en enterre un autre... C'est ainsi que brutalement nous changeons d'époque. Les fringues "avant toute chose!" mon pauvre Verlaine. A bientôt.
Suzâme
Malleray 16/06/2015

Suzâme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site