Acrostiche de George Sand et Alfred de Musset

QUAND je mets à vos pieds un éternel hommage,

VOULEZ-vous qu'un instant je change de visage?

VOUS avez capturé les sentiments d'un coeur

QUE pour vous adorer forma le créateur.

JE vous chéris, amour, et ma plume en délire

COUCHE sur le papier ce que ne n'ose dire.

AVEC soin de mes vers lisez les premiers mots ;

VOUS saurez quel remède apporter à mes maux.

DE MUSSET

CETTE insige faveur que votre coeur réclame

NUIT à ma renommée et répugne à mon âme.

SAND.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site