Extrait de Citoyens de Beauté

Chant funèbre pour un gaouri Jeunes gens ne demandez pas d'autographe au poète. Il y a si longtemps que je n'écris plus au stylo mais à la bouche! Mon soleil? C'est le hérisson dans la vase dont on a tiré une à une toutes les pointes. Je ne sais plus signer que d'un baiser avide. Les mots dans mes doigts Saignent. Jean SENAC

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site