L'Epouse d'Hassanaga de Ljubomir Simovic traduit par Jozo Uvodic

A l’occasion de l’enregistrement de ce drame épique sur France Culture, le 26 mars dernier, notre ami Jozo Udovic, son traducteur, m’avait remis un CD que j’ai écouté avec beaucoup d’attention.

L’intensité de cette histoire qui se déroule dans une province de l’empire ottoman, à la fin de la guerre, l’interprétation des comédiens, la richesse d’une langue littéraire délicatement traduite, m’ont conquise.

Je ne vous en communiquerai pas le résumé qui est disponible sur ce lien vers Books.google.fr

http://books.google.fr/books/about/L_Epouse_d_Hassanaga.html?id=_bgxQwAACAAJ&redir_esc=y

(Texte intégral publié par ANETH, 2003 )

et préfère sur ce billet vous faire partager quelques expressions utilisées avec pertinence par certains personnages :

« …Je scintille comme si j’étais l’amant de la lune… »

« …Seulement la nuit je peux me reposer de moi… »

«…Il aurait bu du vinaigre pourvu que cela ne lui coûte rien… »

« …On dirait que ton ballon est un peu carré… »

« ...Déplaisant comme une dent en or… »

« …Pourquoi ne pourrait-on enfermer le soleil dans une cafetière ?... »

« …Quand quelqu’un crie comme cela, c’est qu’il tait quelque chose… »

Et puis au cours d'un échange entre soldats, au creux de mon l’oreille aux aguets des réparties de cette fable d'une dérision, j’ai eu l’impression de déguster la bonne soupe du pauvre tant sa description en était onctueuse.

Je n’hésiterai pas à vous prêter cet enregistrement d’une œuvre qui me semble majeure.

 

Suzâme

(10/09/12)

L'Epouse d'Hassanaga de Ljubomir Simovic traduit par Jozo Uvodic

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site