Le poète

  • Par aicha
  • Le 17/07/2013

En dépit de tous les heurts

Quelques croûtes d’idéal

Incrustent le cœur errant


Trempée dans la soie des rêves

La plume du poète

Dessine en orfèvre

Les éclats de l’être


La source intérieure

Appelle le passeur

Endormi


Lui intime en toutes lettres

De transmettre

La vie.



Aïcha Hébieb

poème Aïcha HÉBIEB poète

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×