A pas lent

A pas lent,

La ritournelle du temps

Tisse son ouvrage.

 

Le corps nu

Comme un paysage

Témoigne du vécu.

 

Quand l’âme mutine,

S’est figée

En sphère enfantine.

 

Jusqu’à l’éternité,

L’unique priorité ;

Les biscuits beurrés.

 

Le souvenir fugace

De la sortie des classes !

 

…Et le temps passe…

 

Aïcha le 9 juillet 2010

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site