De haute lutte

De haute lutte

 

Longtemps, j’ai erré,

Mirages à l’horizon,

Chimères en bandoulière,

Le cœur en déraison.

 

Sourde aux sages voix,

Aveugle au désarroi,

Niant mille et une fois

Le vide au fond de moi.

 

Sans autre choix

Que de mener la guerre,

Livrant combats

Au côté des sorcières.

 

Longtemps, j’ai lutté.

A la reconquête des sens

Que l’on avait ôtés

A ma féminine naissance.

 

Dans la boue et les larmes,

L’être devient femme.

Dans la douleur et les cris,

Le chemin s’éclaircit.

 

Aïcha, le 11/01/11

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site