Chéri, chéri

Chéri, chéri

 

Prendre un homme de belle allure, ni trop mur, ni trop vert. Le choix est capital et la réussite de la recette dépend de cette première étape. Aussi prenez votre temps, écoutez votre intuition et choisissez bien.

Avec soin, ôtez lui une grande partie de son orgueil, souvent mal placé. La tâche est délicate, aussi vous vous assurerez au préalable de l’attendrir par quelques effleurements de ses qualités principales.

Une fois l’opération terminée, retirez les différentes carapaces qui recouvrent son cœur. Attention de ne pas le percer à jour, ce qui pourrait compromettre la réussite de la recette.

Ensuite, laisser le se reposer quelques temps à température ambiante, qu’il reprenne ses esprits. Puis barder le de quelques vérités, compliments ou mots doux suivant l’humeur.

Servir de suite pour accompagner vos soirées langoureuses.

Pour des soirées plus pimentées, piquer à vif son ego par un défi et donner lui, immédiatement, l’occasion de le réaliser ou, au choix, caresser le dans le sens du poil.

Anélias.B

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 11/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×