Orange sanguine

 

Soif de nouveauté

 

Au petit matin

Ouvrir un fruit

 

L’écorce orange dévoile

Dans son vélin intérieur,

Une neige tendre,

La pulpe juteuse,

Un pépin,

Dont le germe précoce

N’a pu retenir sa tendre verdeur

 

Se gorger du fruit offert

S’emparer de sa délicate énergie :

Un soleil éclate

Sensuel et comestible,

Et retentit sous le palais

 

Le fruit consommé,

La spirale de la peau

Jetée en l’air,

Découvre une route ronde, bicolore,

L’initiale, le nom, peut être,

De l’être aimé.

 

Délicieux suspens

 

 

Anélias.B

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site