Papiers pliés

Papiers pliés

 

Sur les bords du monde la laitière rempli ses jattes du lait primordial. Ses gestes ne sont qu’harmonie fluide et sérénité. Dans l’air flotte une brume légère, l’odeur suave et entêtante du précieux breuvage, trois notes printanières égrenées par un rossignol.

Soudain un tremblement du sol.

Un à-coup fait tanguer la belle et ses poteries. Quelques gouttelettes précieuses s’échappent, un pot se renverse, le lait s’épand sur la terre.

La laitière tressaute, s’affole ; et si Atlas n’était plus capable de porter la terre, s’il devenait faible ou vieux, pire, s’il perdait la boule. 

 

Anélias.B

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×