un mirliton un peu trop vif

Un mirliton nichait sur le pont supérieur d’un paquebot nommé «  Demain ». Son esprit vagabondait d’île marquise en île flottante et lorsque la tempête faisait rage, il dansait, rouge de joie, ivre de force créatrice. Il dansait et il criait son bonheur à tue-tête : il  récitait les recettes des grands chefs disparus sur les collines houleuses de l’océan et donnait mille conseils à ceux qui voulaient bien l’entendre pour rendre plus suaves les sauces, plus onctueux les entremets, plus délicieuses les salades.

Dans son délire culinaire, le mirliton cru entrevoir un autre visage de la réalité. Curieusement ce visage avait l’apparence de son commandant de bord et celui-ci insistait, insistait en lui demandant : «  T’as dit quoi ? »

Dans un sursaut d’énervement courroucé, le mirliton répondit : «  J’ai dit feu ! » et il tira. 

Anélias.b

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 11/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×