Je t'aime

Tu fus le colporteur de beaucoup de rêves et auprès de toi je me réalisai enfin.

J'étais presque nue sous cette étoffe bigarrée et ce joli paréo me donnait envie de jouer, de papillonner.

"Je t'aime" lui dis-je heureuse. Venant à sa rencontre, je glissais sur les météorites de son rire.

 

Bernie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site