Faustin DENOMAN

Je devrais être...

 

Si je devais être un arbre

Je serais un arbre fruitier

Pour donner de la joie à déguster mes fruits

Me planter, m’arroser, me protéger

Afin d’être un abri, au passage du soleil

 

 

 Si je devais être une période

Je serais la période de la fécondation

Pour la continuité de la création

Me compter, me noter, me souhaiter

Afin de pérenniser la nativité

 

 Si je devais être un continent

Je serais un continent encore inexploré

Pour jouir de ma pureté et ma virginité

M’imaginer, me chercher, me convoiter

Afin de demeurer sauvage, libre et inconnu 

 

Si je devais être un esprit

Je serais le Saint Esprit

Pour consoler toute l’humanité

M’invoquer, m’ouvrir les cœurs

Afin de guider les pas du monde 

 

Si je devais être un animal

Je serais un oiseau migrateur

Pour annoncer ici et là les saisons

Me regarder du mortel terrestre et marin

Afin de faire le tour de la planète 

 

Si je devais être une invention

Je serais une horloge

Pour témoigner d’hier, d’aujourd’hui, de demain

Me consulter, me respecter, me suivre

Afin de marquer l’évolution de l’homme dans le temps 

(21/01/2005)

Poème extrait de son recueil "Trace de mémoire" (chez Publibook - 2006)

Faustin DENOMAN a publié chez le même éditeur un second livre, cette fois-ci un roman :

 "Le Conseiller du Président"

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à visiter le site de son éditeur:

http://www.publibook.com

découvrir d autres poèmes de Faustin DENOMAN dans les sous rubriques ci dessous

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site