Tu fus le colporteur de beaucoup de rêves

Tu fus le colporteur de beaucoup de rêves

La mer, le ciel, la musique

Partir sur un bateau au bout du monde

Mais ton envie de jouer, de papillonner

L'a emportée

Sous quel foulard ?

Dans quelle prison,

Phare ou musée

Ton cœur s est il caché ?

Tombée de la nuit à Londres

Quartier Soho, LSD et ton éclat de rire...

Ils s étaient envolé

Cet ailleurs

Où nous pouvons rire et danser et

Grimper sur la colline.

Assise sur un banc

Dans le brouillard

Presque nue sous cette étoffe bigarrée

Je glisse sur les météorites de ton rire.

 

Maie Pierre Lesdain

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site