LE RENARD ET LE CHAMEAU

LE RENARD ET LE CHAMEAU

 

Un jeune renard,

Sur un palmier, perché,

Tenait dans sa gueule

Une rose des sables.

 

Un chameau attiré

Par la scène incongrue

S’approche de plus près

Pour mater l’inconnu.

 

Comprenez ma surprise,

Comme vous, je n’ai vu.

Avant que je ne vous méprise,

Expliquez-moi votre statut.

 

Je ne suis qu’un renard égaré,

Venant du zoo de Vincennes.

Si vous voulez changer la scène,

Veuillez bien m’y ramener.

 

C’est ainsi que l’on vit

Si étrange cortège,

Curieux comme sable et neige,

Aux portes de Paris.

 

Nénuphar

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site