J’ai deviné ton cœur

 

Un mardi rouge du mois de mars

J’ai aimé l’existence

Dans tes yeux, sur ta peau

J’ai deviné ton cœur

Cette île de Jupiter

Défiant édredons et mouroirs…

 

S.G.

(dans le RER - 15/03/08)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 14/09/2015

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site