Amies

Amies

 

Je n'oublie pas ta main

Briser le désespoir

Pour un beau lendemain

Dans mon cœur arrosoir

***

En ce doux mercredi

Où mes pleurs m'inondaient

A la terrasse assise

Déjà compatissais

***

J'étais Caliméro

Tu étais Tinker Belle

S'envolèrent-les maux

Naissance d'une étincelle.

***

Sœurs-amies nous le sommes

Bien que les feuilles tombent

Ton nom en moi résonne

Et tourne notre ronde.


Tibicine

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

logo copyright

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×